Historique

  • La grande histoire d’un petit théâtre

    1973 : Le Théâtre du Sang Neuf

    HISTORIQUE_LE THÉÂTRE DU SANG NEUF_ Le grand Barda

    À une époque où le théâtre québécois est en pleine effervescence, Le Théâtre du Sang Neuf est fondé par un groupe d’artistes estriens. Théâtre de création multidisciplinaire, la compagnie cherche dès sa fondation à rejoindre le public enfance-jeunesse. Spectacles de poésie et de musique, théâtre d’intervention, théâtre de la parole, le TSN explore au fil des décennies diverses formes théâtrales qui mettent en scène des personnages capables d’agir sur la réalité pour l’améliorer. Que ce soit au Québec, en Ontario ou au Nouveau-Brunswick, le Théâtre du Sang Neuf n’hésite pas à aborder des sujets tels que la quête identitaire, les relations interpersonnelles et la recherche d’autonomie, s’employant à bâtir une génération éveillée à toutes les dimensions de la vie.

     

    1978 : Le Théâtre Entre Chien et Loup

    HISTORIQUE_THÉÂTRE ENTRE CHIEN ET LOUP

    Le Théâtre Entre Chien et Loup voit le jour à Sherbrooke. Après avoir créé une dizaine de spectacles d’auteurs de la région destinés au grand public, la compagnie produit, en 1984, son premier spectacle pour enfants. Trois ans plus tard, elle se consacre exclusivement à la création pour les jeunes spectateurs. Reconnue pour la qualité des textes proposés et pour l’intégration de la musique et des environnements visuels aux mises en scène, le TECL oriente, au cours des années 90, ses explorations sur la rencontre du langage textuel avec le langage musical. Ce choix artistique permet à la compagnie d’obtenir une reconnaissance du milieu théâtral québécois et d’accéder à des lieux de diffusion importants au Québec et à l’étranger.

      

    1997 : Le Petit Théâtre de Sherbrooke

    HISTORIQUE_LE PETIT THÉÂTRE

    Les équipes du Théâtre du Sang Neuf et du Théâtre Entre Chien et Loup mettent sur pied un projet de fusion. Plusieurs facteurs convergent vers la réalisation de cette fusion : missions artistiques similaires, même public enfance-jeunesse, partage des ressources humaines sur les plans artistique et administratif et locataires du même lieu. C’est la naissance du Petit Théâtre de Sherbrooke, avec Isabelle Cauchy, Michel G. Côté et Michel Garneau à l’artistique, Danielle Dupuy à la direction générale, Louise Shooner à l’administration et Marc Longpré à la direction technique.

    En 46 ans de pratique artistique, plusieurs des productions du PTS ont été jouées plus de 100 fois, dont Histoires à plumes et à poilsUne lettre pour moi !Barbe-Bleue, Pas de problèmes !, L’épreuve du merveilleux et Des livres et Zoé : chou bidou woua, alors que d’autres ont fait l’objet de tournées à l’étranger, telles que Le problème avec le roseLettre pour ÉlénaDestination Dragon et L’épopée de Gilgamesh.

     

  • Le petit théâtre de Sherbrooke, c’est aussi…

    L’histoire d’une petite salle

    De 1997 à 2007,  la compagnie a opéré une petite salle de spectacle de 115 places située en plein cœur de Sherbrooke, un lieu « où la parole avait toujours le dernier mot. »  Pendant 10 ans, compagnies de théâtre, musiciens, danseurs et poètes ont tour à tour performé sur cette petite scène bien connue et appréciée du public sherbrookois.

    PLEIN DE PETITS BONHEURS À PARTAGER !

    Depuis 2010, le PTS est l’initiateur du rendez-vous culturel des tout-petits en Estrie, Petits bonheurs Sherbrooke, et invite les enfants de 6 ans et moins et leur famille à découvrir l’univers de la création lors d’une grande fête préparée spécialement pour eux.  En collaboration avec Côté scène, cet événement unique en région sera de retour au printemps 2020 pour une 11e année consécutive.  Pour plus de détails, visitez le site internet de Côté scène au www.cotescene.ca.